• Hommage au BCH Marc MARTIN-VALLET Mort pour la France au Mali

     

    bch-martin-vallet

    Marc Martin-Vallet, 28 ans, a trouvé la mort dans un accident de la route. Depuis le début de l'intervention
    française au Mali, cinq soldats du Sud-Ouest sont décédés.
    Le brigadier-chef Marc Martin-Vallet, 28 ans, qui appartenait au 515e régiment du Train de La Braconne en
    Charente, a trouvé la mort dans un accident de la route mardi dans le centre du Mali, à une vingtaine de
    kilomètres de Douentza. Le véhicule qui le transportait a "versé dans un fossé", après avoir cherché à éviter une
    ornière.
    Originaire de la région parisienne, le jeune homme vivait en concubinage.
    "L'un de ses camarades a été blessé dans l'accident", précise le ministère de la Défense. Son pronostic vital
    n'est pas engagé". Il souffrirait d'une fracture ouverte au bras.
    Marc Martin-Vallet est le cinquième militaire originaire ou affecté dans le Sud-Ouest à trouver la mort depuis
    le début de l'intervention française au Mali.
    Le lieutenant Damien Boiteux, 41 ans, du 4e régiment d'hélicoptères de combat de Pau, a été mortellement
    blessé le 11 janvier. Originaire de Marmande (Lot-et-Garonne), le caporal Cédric Charenton, 26 ans, du 1er
    Régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers, a été tué le 2 mars. Le caporal Alexandre Van Dooren, 24
    ans, du 1er RIMA d'Angoulême a été tué le 16 mars. Stéphane Duval, 32 ans, soldat français du 1er régiment de
    parachutistes d'infanterie de marine de Bayonne, avait été tué par un engin explosif.

     

    Patrice JOLY
    Responsable Région Languedoc-Roussillon
    Secrétaire Départemental Pyrénées-Orientales
    Génération Patriotes


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :